LIVRAISON GRATUITE AU MAROC ET PARTOUT DANS LE MONDE À PARTIR DE 180 €

LA PLACE DU BIJOU DANS LA CULTURE AMAZIGH

Berbères, Amazighs…( = Imazighen = Peuple libre) pour beaucoup ces mots sont plus que familiers, l’expression de leurs racines et de leur héritage culturel. Pour d’autres ils renferment encore une part de mystère, nous avons donc décidé pour cette première publication de vous faire découvrir ou redécouvrir la culture Amazigh à travers le prisme de ses bijoux. Le bijou : premier symbole de la culture Amazigh Qu’on les retrouve au Maroc, en Algérie ou encore au Mali, les Amazighs représentent une importante communauté en Afrique et peu importe les divergences au niveau de l’expression de leur culture, un élément fondamental demeure : Le bijou. Aujourd’hui encore l’on peut voir en visitant certaines régions, des femmes parées fièrement de leurs bijoux même en exécutant les tâches les plus simples du quotidien. Mais plus qu’un élément esthétique, le bijou est un gardien de la culture Amazigh et permet de mieux comprendre les éléments sociaux et culturels qui caractérisent cette belle et riche culture. Une véritable richesse. Dans les sociétés Amazigh les bijoux sont trésors des femmes et se transmettent de génération en génération, de la mère à la fille. A l’occasion de leurs mariages, les jeunes femmes Amazigh reçoivent en cadeau de la part de leurs époux ou de leurs beaux pères des bijoux, en guise de dot. Au-delà de leur beauté, il s’agit là pour la femme de pouvoir se reposer sur une garantie d’indépendance et de sécurité financière si elle se retrouve dans une situation compliquée. Cependant si les bijoux sont souvent associés à ces dames, les hommes Amazigh ne sont pas en reste lorsqu’il est question d’apparat. Il était par exemple très courant de les voir porter des fibules, pièces emblématiques dans la société Amazigh, comme des broches ou des agrafes. De plus, les Amazigh ne lésinaient pas sur l’aspect esthétique des fourreaux ou des manches de leurs armes, faisant de ces dernières de véritables accessoires. Un aspect spirituel et religieux. Les bijoux garants de la culture des peuples Amazigh racontent une histoire à travers des symboles significatifs, complexes et uniques. On retrouve par exemple des symboles religieux comme l’étoile de David ou des portes Corans qui s’incluent à certains bijoux. Pour d’autres ornements, la présence de symboles rappellent des croyances et des rites précédant l’arrivée des religions monothéistes et qui pourtant demeurent bien après. Les peuples Amazigh utilisaient certains bijoux comme talismans à des fins protectrices ou même dans certains cas pour attirer la richesse ou préserver l’amour d’un époux. Nous pouvons citer le serpent symbole de la fertilité et de l’homme, l'olivier qui renvoie à la force bienfaisante ou encore l’épis de blé symbole de la vie et de la mort, la spirale : l’harmonie éternelle . Beaucoup d’emblèmes ancrés et liés à la Nature qui connectent l’Homme Amazigh de tout temps et qui viennent souligner l’intemporalité de ces bijoux. Alors oui les bijoux amazighs sont uniques et d’une beauté esthétique sans pareille mais ils sont aussi et avant tout porteurs d’une Histoire, d’une Culture, d’un Héritage ancestral respecté qui se doivent d’être préservés.